Accueil > Souvenirs de nos années passées > Année 2009 2010 > Les classes de cycle 3 > Haïku

Haïku

Un haïku est un poème d’origine japonaise.

Il se compose de trois vers seulement .

-1er vers : 5 syllabes ( pentasyllabique)

-2ème vers : 7 syllabes ( heptasyllabique)

-3ème vers : 5 syllabes ( heptasyllabique.)

Il y a donc , dans l’idéal :, 17 syllabes en tout.

 

Au fil de nos lectures, nous avons appris que le haïku est une sorte "d’arrêt sur image". Ecrire un haïku, c’est comme prendre une photo, capturer l’instant...mais en écrivant !

Les thèmes les plus souvent évoqués sont : la nature, le temps qui passe, les saisons...

 

Voici un ( très ) court extrait de ce que nous avons écrit ( chaque élève a écrit une page entière, mais nous en avons sélectionné quelques uns !)

Remarque : un haïku se lit très lentement, à haute voix.

 

Les fleurs se font belles

Les arbres et les nuages soufflent

Puis…les feuilles s’évadent

Aliocha

 

Les marguerites

Dansent avec le vent du sud

Et s’émerveillent.

Alexandra

 

Arbre ensommeillé

Rosée fraîche du matin

L’arbre se réveille

Ana

 

Plante de mes rêves

Tu pousses dans le secret,

Nul ne vient jamais.

Antoine

 

Une porte s’ouvre,

Les hautes herbes dansent,

Les avions volent.

Axel

 

Cerisiers des plaines

Qui font rire et chanter

Quel bel été !

Axelle

 

La rivière coule

En bas de cette montagne,

Nénuphar d’or.

Chloé

 

Nous courons toujours…

Quel est le rêve du monde

depuis des années ?

Doinel

 

Un petit haïku

A 5,7 et encore 5-

-syllabes, c’est tout !

Elisa

 

Soleil du matin

Nous chauffe pour travailler

Dans les champs de blé

Emma

 

Les oiseaux chantent

Le vent s’est levé et souffle

Et …les feuilles tombent

Fanny

 

Le Maroc s’endort

dans les profondeurs sombres

de Marrakech

Gabin

 

Nature, réveille toi !

Le lotus et les lilas

Doivent fleurir demain !

Igor

 

Ah ma belle mer,

Toi qui es si belle et si douce

Reste ainsi toujours !

Julie

 

Les flocons soyeux

Tombent innocemment en paix

Sur la ville blanche

Léonard

 

Un arbre danse

Avec le vent du matin

Les feuilles se balancent

Linhe

 

L’étang reflète

Comme un immense miroir

Ciel bleu et arbres.

Louis

 

Terre au crépuscule

Dévoile ses lumières

Nature encore endormie

Louise

 

Les étoiles filantes

Défilent dans le grand ciel bleu

Qui enchante nos nuits

Lucas

 

La mer est là-bas,

Derrière les montagnes…

Où le soleil se couche.

Manon

 

Dehors la pluie tombe

Quand cela cessera-t-il ?

Demain …ou jamais ?

Mathilde

 

La lune écarlate

Le soleil brûlant- les frères

sont très différents.

Nathan

 

L’arbre que j’ai planté

Me dépasse d’un mètre,

Que je suis heureux !

Nicolas

 

Rosée du matin,

Descends-tu des brindilles ?

Tu deviens une fleur.

Quentin

 

Dehors le vent souffle.

Pourquoi ne le voit-on pas ?

Est-il transparent ?

Selma

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Ecole Le Parc Andrésy (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme Lefebvre IEN Carrières sous Poissy