Accueil > Souvenirs de nos années passées > Année 2009 2010 > Les classes de cycle 3 > La sortie des CE2 à Guedelon

La sortie des CE2 à Guedelon

 

Mardi 25 Mai

Nous sommes allés à Guédelon. Nous sommes allés à la motte des batisseurs.Nous avons vu comment on fabriquait les anciennes fenetres . Nous avons fait une sorte de puzzle nous avons aussi lu les noms des differentes pierres des fenêtres comme les pieds droits ou encore les vousoirs ou les tympans et d’autres. J’ai beaucoup aimé. Ensuite nous sommes allés voir un tailleur de pierres qui nous appris comment on taille les pierres et le noms des outils comme les ciseaux, l’ébauchoir, la broches, le tailant -grain d’orge et d’autres que je ne citerai pas. Il nous a appris aussi le nom des pierres qu’il taillait comme le calcaire (des pierres blanches ) et le grès ferrugineux qui est gris. Cela fait des entourages de portes ou de fenêtres bi-colores.

 Maud

 

Le voyage

Mardi 25 mai 2010 à 6h50, les deux classes de CE2 sont devant l’école. Nous partons à Guédelon !!!

A 7h07 nous sommes tous dans le car, le car démarre. Plus tard ,nous parlons, nous jouons. Il y a eu beaucoup d’embouteillages. Vers 11h, nous sommes arrivés à Guédelon. Nous nous sommes bien amusés et il faisait très chaud ! Le soir, nous devons rentrer à l’école. Dans le car, nous nous étions bien fatigués et d’autres s’amusaient. A la fin du trajet, nous sommes arrivés à l’école. Les parents nous attendaient.

 Pernelle

 Aller, retour.

Pendant l’aller de Guédelon, nous avons eu un GROS embouteillage. Mais une fois arrivé ça faisait du bien.

Je sais, c’est long, mais en tout, nous avons biens passé 7 heures dans le car. Dommage ! Quelques personnes de la classe n’étaient pas là. Je suis triste pour eux. Mais heureusement, ils n’étaient pas plus de deux à ne pas être là. C’était trop bien !!! J’espère que l’on reviendra !!!

 Gabriel

Les maçons

 

Les maçon utilisaient du bois pour les toit des maison et pour les châteaux on utilisait des tuiles.Pour les maisons on utilisait du torchis, c’est de la terre mélangée avecde la paille et pour les fênetres il faut quelques branches de bois pour aérer la pièce. Quelques fois pour les toits des maisons on utilisait des poutres qui retenaient tous les autres morceaux de bois.

 Keanu 

  

 Les meurtrières 

 

Les meurtrières sont élargies dans le château et petites de l’extérieur. C’est plus pratique et bien réfléchi car dans le château, les défendeurs peuvent tirer de tous les coté alors qu’a l’extérieur on ne peut tirer que dans la personne qui est pile devant la petite fente.

De l’intérieur on peut entrer dans les meurtrières mais c’est un peu pentu. Dans toutes les tours tout autour il y a des meurtrières.

 Thomas

Le maître d’œuvre

Le maître d’œuvre avait une corde, des plans de châteaux forts, une ceinture et une maquette de leur château.

 Au moyen âge, on parlait en pouces et en pieds. Le maître d’œuvre faisait des figures en trois dimensions.

 Ce qui intéressait les bâtisseurs de Guédelon c’était de se placer à l’époque de Philippe Auguste. On était donc en 1241 c’est à dire au XIII ème siècle. Les figures du maitre d’œuvre étaient une pyramide mais il y en avait aussi qui n’étaient pas en trois dimensions comme un carré, un sablier...

 Julien

 

 

 

 

Comment est construit le château

Le château est fait en pierres et les fenêtres sont carrées avec un arc et une clé de voute. Les tours sont faites aussi en pierres taillées.

Les bâtisseurs les mettent les unes sur les autres. Les escaliers sont penchés et les meurtrières sont droites.

Les gens lançaient des flèches par meurtrières. Les toits sont faits de tuiles et dans les couloirs les escaliers en colimaçon étaient « penchés ». Les portes étaient en bois.

 Lindsay


 
 Le pique-nique avec les oies

Nous avons commencé à déjeuner tranquilles. Pendant qu’on était en train de manger, au milieu du repas (ce repas, miam, miam...) deux oies sont venues nous embêter. (Embêter...c’est ce que l’on pensait !!!!) Le directeur voulait les chasser mais une dame à dit qu’il fallait les laisser tranquilles, qu’elles n’étaient pas m méchantes.

 Eléna


 
Les activités

Il y avait deux activités : la première était de construire des fenêtres en bois et la deuxième était de reconstituer des arcs de voute en bois ?

C’était amusant.

Ca nous a fait passé un bon moment. Construire les voutes semblait dur mais les fenêtres trop facile !

Pour faire tenir les voutes il y a une cl é de voute tout en haut qui coincent toutes les autres pierres. Les voutes faisaient à peu près dix pierres.

 Marie


 
La cage à écureuil

La cage à écureuil sert à remonter des lourdes pierres. Un ou deux hommes (ça dépend du poids de la pierre ) rentrent dans la cage(voir le dessin) et commencent à marcher. Quand ils marchent cela fait enrouler la corde autour de l’axe de la cage et l’autre bout de la corde monte et lève les pierres attachées. Plus elle s’enroule et plus les pierres remontent.

 Héloïse


 
Le forgeron

Le forgeron fait des outils en fer : hache,fer à cheval, ciseau, broche....Il a un gros soufflet et aussi un couteau. Il met des fers aux chevaux. Il a une pince pour tenir les outils brûlants qu’il est en train de forger. Il y a un très gros foyer pour faire rougir et ramollir le fer. 

 Romain Houard

 

 Le cordier 

Il pleuvait à seau. Le cordier nous a dit de venir nous abriter sous son toit.

Nous y sommes tous allés et le cordier nous a montré comment faire des cordes. Il a pris un brin il a accroché à quatre bouts de fers et il a fait tourner la machine. La machine s’est mise à avancer jusqu’au milieu .

 Chloé


 

Je me suis levé à 6 heures du matin. On est parti pour Guédelon en Bourgogne. Ca a été drôlement long ! Quand je suis descendu du car c’était énervant parce que j’avais l’habitude d’être assis. 

J’ai beaucoup aimé le pique nique. Deux oies sont venues nous voir et j’aurais beaucoup aimé qu’elles mangent le ver. Nous avons vu un cordier fabriquer une corde avec une machine et un toron.

A Guédelon les meurtrières étaient impressionnantes. Olivier

 
 

En allant voir le cordier il pleuvait des "cordes"

Le cordier nous expliqué comment fabriquer les cordes. Pour faire une corde, le cordier a une sorte de machine avec une manivelle qui enroule les brins pour en faire une seule corde.

Il en avait fait beaucoup.

 

 Les murs et les tours

Je vais raconter comment sont faits les murs et les tours de Guédelon.

Pour faire les murs, les hommes empilaient des pierres pour faire deux murs et ils mettaient de la terre et tous les déchets de la taille des pierres entre les deux murs. Le toit du château est couvert de tuiles qui sont fabriquées avec de la terre que le tuilier aplatit et cuit dans un four. C’est le tailleur de pierres qui taille toutes les pierres du château.

 Théo

 Le voyage

On s’est réveillé à 6 heures du matin. C’était très dur de se réveiller pour certains. On est parti à 7 heures. Il y en a qui sont arrivés en retard quand on était déjà parti et ils n’ont pas pu venir avec nous.

Moi j’ai dormi dans le car parce que j’étais fatigué de me réveiller si tôt et aussi parce que j’avais mal au ventre. On a fait trois heures de route et on est enfin arrivé.

D’abord on a visité le château , c’était trop cool !!! Ensuite on a mangé notre pique nique.

Après on est allé se promener tout autour du chantier et on a tout visité.

On a vu le donjon, on a fait des activités : il fallait reconstruire une fenêtre avec les bonnes pierres qui étaient toutes différentes et on a aussi fait une arche avec les clés de voûte. L’arc tenait toute seul quand on a enlevé les cales.

 Awa

 

 

 La légende du château de Guédelon

Le château n’est pas tout à fait carré, il y a six tours dont un donjon et il y a des meurtrières dans chaque tour. Les tours sont reliées par une muraille.

Les fenêtres sont construites avec une clé de voûte et une contre clé. A Guédelon il y a des tailleurs de pierre,un cordier, un vannier...

Il y a une roue a écureuil qui servait à faire monter des objets lourds. Les meurtrières servent à tirer sans se faire toucher.

 Valentin

 
 

 

                 Le voyage

  

Nous nous sommes réveillés à six heures ! Nous nous sommes préparés et nous sommes arrivés à sept heures à l’école. On est monté dans le car et on a fait des kilomètres et des kilomètres. Nous sommes arrivés à 11 heures, on était fatigué. J’ai failli m’endormir dans le car. 

La journée s’est bien passée mais il y a un moment que je n’ai pas aimé c’est la pluie est tombée.   Madiarra 

 
 
 Les habits des hommes

Les hommes étaient habillés avec un bandeau et un pantalon court et une tunique très légère. Ca c’est les ouvriers qui étaient habillés comme ça. Le maître d’œuvre qui dirige le chantier de Guédelon avait d’autres habits.

Le maître d’œuvre portait autour de sa taille une corde avec 12 nœuds et quand il l’a enlevée, il pouvait faire plein de formes et aussi des figures géométriques pour nous impressionner. Sous un auvent, il y avait une maquette du château.

 Loic

 

 Dans les tours

Nous sommes montés dans des tours très grandes, oh, là là.

Il faisait très sombre, c’était super bien. Ah, ah, ah !!!

Awa m’a bien épaté. Il faisait si sombre qu’on avait la trouille dans les escaliers mais bon on s’est habitué et ensuite c’était rigolo.

Après on est redescendu mais il y avait des collégiens qui étaient enfermés. Nous, on a bien rigolé. On a dit à nos copains de ne pas ouvrir. Les autres appelaient à l’aide alors il y a un élève de notre classe qui leur a ouvert. 

 Bleuenn

 

Pour fabriquer des tuiles

Pour fabriquer des tuiles il faut de l’argile et l’étaler puis couper à la mesure de la tuile. Ensuite il faut faire une forme arrondie puis les laisser sécher au soleil plusieurs jours. A la fin il faut les faire cuire dans un four à bois.

Angèle
 
 
 
 

 


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Ecole Le Parc Andrésy (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme Lefebvre IEN Carrières sous Poissy