Accueil > Souvenirs de nos années passées > Année 2010 2011 > Les classes de cycle II > Les ce1 a et le spectacle Venavi

Les ce1 a et le spectacle Venavi

 

 
La venue de Catherine
 
Présentation
Catherine nous a raconté ce qui allait se passer lundi avec le spectacle au chalet de Denouval Antoine
Le titre de ce spectacle est « Vénavi ou pourquoi ma sœur ne va pas bien ». Océane
Les CM2 nous ont prêté leur classe pour regarder les photos parce qu’ils ont un tableau numérique.
 
D’abord elle nous a montré des photos du comédien.
Ensuite elle nous a montré 2 vidéos avec le metteur en scène qui répondait aux questions des enfants quand le comédien répétait. 
 
le décor le spectacle
Le comédien était tout seul, il bougeait des bouts de bois au fur et à mesure qu’il racontait l’histoire pour représenter des personnages et des endroits. Louis
 
Il y avait un personnage très drôle c’était la maitresse. Amandine
Ce qui m’a étonné, c’est que le narrateur était mort ! Je trouve ça étrange … Elise
 
 
 
D’autres histoires de jumeaux
Pour terminer elle nous a raconté l’histoire de Zeus. Sophia
J’ai adoré l’histoire de Zeus car il y a avait une princesse. Marie C.
J’ai bien aimé les histoires de Castor et Pollux car pour les séparer Castor allait en enfer six mois et Pollux allait sur terre. Clément
Il existait un homme qui était très méchant, si méchant qu’il ne voulait pas avoir de petits enfants.Inès
 
 

 

 
Le spectacle de venavi
 
 
 
 
 
Les élèves ont écrit surtout sur les décors et sur le moment fort de l’histoire qui les a impressionnés.
 
 
 
Nous sommes allés au spectacle du chalet de Denouval.
Le spectacle s’appelait » Venavi ou pourquoi ma sœur ne va pas bien ».
Il y avait un comédien tout seul sur la scène. On a regardé comment il déplaçait le décor qui était fait de 5 morceaux de bois. Sophia Angelina
 
Les bouts de bois représentaient des personnages comme le papa, la maman et aussi Akouélé. A la fin ils représentaient une statuette. Antoine
 
 
Pour faire la maitresse, le comédien avait pris un bout de bois et avait sous les chaussures dessiné des yeux. J’ai bien aimé les chaussures avec les yeux pour faire la maitresse Lana
 
Akoulé et Akouété sont des jumeaux.
Dans le ventre de leur mère, Akouélé et Akouété chantaient, dansaient. Ils jouaient à la corde à sauter.
Akouété poussait Akouélé avec ses fesses parce qu’ils se bagarraient et parce qu’elle prenait trop de place et c’était très très drôle ! Inès Paul Maris C
 
 
Un jour Akouété tombe malade et meurt mais les adultes disent à Akouélé que son frère est parti couper du bois en forêt. Alors Akouélé arrête de grandir. Elle va à l’école et refait 6 fois son année de CP !
Les parents vont voir un guérisseur :
C’était rigolo de voir le guérisseur autour du feu. Il disait : « Matin, miti et soir ! Prenez un médicament. Il était un petit peu fou ! Elise
 
 
Akouélé vendait des oranges tous les jours, elle devait se lever très tôt le matin et devait se coucher tard. Elle revenait à la maison toute pleine de poussière et très très fatiguée.
Un matin le papa s’est réveillé très tôt pour savoir pourquoi Akouélé revenait comme ça.
Il l’a suivie pour savoir où elle allait et ce qu’elle lui cachait.
Il a vu sa fille hypnotisée dans la forêt noire.
Il avait terriblement peur car il croyait les ombres des animaux sauvages qui l’attaquaient,que les lianes étaient des serpents.
Il avait vraiment peur de la forêt comme d’un trou noir.
 
Mais Akouélé, elle, n’avait peur de rien.
Le père a vu Akouélé en colère dans la forêt.
Elle coupait des arbres en répétant : « Combien de bois te faut-il encore ? Je couperai les forêts de toute la planète pour te trouver si tu ne te montres pas. »
Le père la regardait. Au bout d’un moment il a sorti de sa poche un couteau et a pris un morceau de bois. Il a sculpté dans le bois une statuette pour sa fille qui croyait que son frère était toujours vivant.
Sophia Clarisse Julien Amandine Océane Louis
 
 
A la fin, on a applaudi. Antoine
J’ai bien aimé le spectacle de Venavi parce que c’était bien. Vincent
J’ai aimé le spectacle et surtout quand le comédien bougeait les bouts de bois. Keryann
J’ai adoré le début de l’histoire quand Akouété poussait Akouélé avec ses fesses parce qu’elle prenait toute la place. Sinon tout le reste était triste. Clément
 
 
 
 
 
 

 


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Ecole Le Parc Andrésy (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme Lefebvre IEN Carrières sous Poissy