Accueil > année 2014 2015 > CE1a > La Baba Yaga

La Baba Yaga

Au mois de janvier, nous sommes allés à l’espace Julien Green, voir le spectacle de la Baba Yaga.

La Baba Yaga


"C’est l’histoire d’une petite fille qui a un papa et une maman. Sa maman, très malade, va bientôt mourir. Avant de mourir, sa maman lui donne une poupée avec de la poudre d’étoile, pour la protéger.

Après la disparition de la maman, le papa se remarie avec une marâtre.

La marâtre n’aime pas la petite fille qui s’appelle Vassilissa. Elle est cruelle avec elle. Vassilissa doit toujours être à son service. Un jour, elle demande à la fillette d’aller chercher du feu chez sa soeur Baba Yaga, au fond des bois.

Pour avoir le feu et ne pas être mangée par la vieille femme, Vassilissa doit réussir les cinq épreuves données par Baba Yaga.

Il lui faut faire des massages à la vieille femme, aller chercher trois fleurs particulières, résoudre une énigme, partir loin de la Baba Yaga et revenir pour prendre soin d’elle...

En se faisant aider de sa poupée magique, Vassilissa réussit toutes les épreuves.

La baba Yaga lui donne alors le feu pour qu’elle le rapporte à sa marâtre en lui disant trois fois une formule magique.

En prenant le feu, la méchante femme se brûle et disparait.

Vassilissa rejoint son père avec qui elle passera désormais de merveilleux moments. "

Résumé écrit par Lily, Esma, Célia, Baptiste, Flora


"Le spectacle était bien fait. J’ai adoré quand sa tante lui donnait des coups de bâton. La sorcière était drôle avec son champignon et ses pattes de coq". Doan


"Au début, on croyait que la Baba Yaga était méchante, mais en fait, à la fin, on se rend compte qu’elle est gentille." Charlotte

"Le spectacle était marrant. Vassilissa, la petite fille, est très gentille ! Ca m’a plu ! Mais l’histoire était bizarre. " Akif


"La sorcière Baba Yaga était trop rigolote. Elle avait des yeux comme du feu. Elle avait une seule main. On aurait dit que c’était un champignon." Manon


"La Baba Yaga, c’était bien. La petite fille s’appelle Vassilissa. Sa marâtre est très méchante." Chloé

"Pendant le spectacle, j’ai bien aimé quand il y avait les pattes de poules. Mais ce que je n’ai pas aimé, c’est quand la maman n’arrêtait pas de crier sur Vassillisa. Elle ne pouvait pas aller si vite." Timothé



| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Ecole Le Parc Andrésy (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme Lefebvre IEN Carrières sous Poissy